Le Samsah intervient selon des étapes et une méthodologie précise

Un référent est désigné par le responsable de service. Il sera l'interlocuteur privilégié tout au long de l'accompagnement.

1er temps : L’entretien d’accueil.

Il s’agit d’une entrevue avec la personne et sa famille à domicile pour présenter le service,  recueillir la demande et collecter des renseignements. 
Il est réalisé par le référent et l'assistante sociale (ou un autre professionnel).

2ème temps : Retour de l'entretien d'accueil à l'équipe. 

Décision concernant l'intervention du service.

3ème temps : L’entretien d’admission.

Au service ou à domicile, avec le responsable de service, l'usager (et son représentant légal si nécessaire).
Présentation du service et de son fonctionnement, remise du livret d'accueil, du réglement de fonctionnement, du dossier d'aide sociale et signature du DIPC .

4ème temps : La période d'évaluation.

Une période d'évaluation et d'aide à l'élaboration du projet personnalisé de 3 mois (renouvelable 1 fois si besoin) est nécessaire pour définir de manière adaptée, les objectifs de l'accompagnement et les prestations qui en découlent.
Au cours de cette période, l'usager va rencontrer les différents professionnels du service : médecin, ergothérapeute, assistante sociale, psychologue, neuropsychologue et chargé d'insertion professionnelle (si nécessaire). Ceci afin d'approfondir certaines questions : santé, adaptation du domicile, situation sociale,… 
Des contacts sont établis avec les partenaires déjà partie prenante dans l’accompagnement des personnes.

5ème temps : Réunion de synthèse initiale en équipe.

A partir des évaluations des professionnels, l'équipe va proposer des objectifs d'accompagnement pour répondre aux besoins et aux demandes de la personne.
Le projet individuel ainsi élaboré est proposé à l’usager. Son accord est formalisé par la signature d'un avenant au DIPC .
Toutefois, il peut ne pas y avoir d'accompagnement après la période d'évaluation (pas de demande en lien avec le service, réorientation, ...).
Un document de synthèse initiale est remis à l'usager et envoyé au médecin de la MDPH .


6ème temps : L’accompagnement.

L'avenant au DIPC est établi pour une durée de 1 an au maximum. Il prend fin à son échéance.
Un nouvel avenant peut être proposé si les objectifs ne sont pas atteints ou si d'autres projets devaient émerger.
A chaque échéance, un document de synthèse est remis à l'usager et transmis au médecin de la MDPH .

L’accompagnement se situe sur trois grands champs :

  • l’autonomie de vie à domicile,
  • la capacité d’agir socialement dans l’environnement,
  • l’insertion sociale et professionnelle.

L’accompagnement prend fin à l’issue du contrat d’engagement ou par accord  entre l’usager et le service.